Page 1 sur 2 12 DernièreDernière
Résultats de 1 à 15 sur 21

Sujet : Internement en psychiatrie

  1. #1
    Membre junior
    Inscrit
    novembre 2009
    Messages
    531

    Par défaut Internement en psychiatrie

    Asalam aleycoum wa rahmatuh llahi wa barakatuh


    Je voudrais savoir si il y'avait sur le forum des personnes qui pouvaient répondre à certaines de mes questions concernant l'internement en psychiatrie.

    1er question : Est-ce qu'une personne qui donne son consentement pour se faire interner peut aussi décider de sa sortie,même si la sortie peut être quelque chose de dangereux pour elle même?

    2eme : Est-ce que si j'ai des documents en ma possession prouvant qu'une personne va mettre fin à ses jours et que je les donne aux medecins qui s'occupent de cette personne,ils décideront de la garder même si cette personne veut sortir ?
    Les documents sont prit au serieux ou pas ?

    3eme : Est-ce qu'il y'a réelement une amélioration aprés un séjour dans ce genre de centre ? La rechute est-elle fréquente ?

    Je pourrais poser mes questions aux médecins qui s'occupent de cette personne mais je dois attendre vendredi pour le faire,et comme je suis un peu dans l'urgence,je voulais avoir des réponses au plus vite,donc si vous en savez un peu sur le sujet,ça m'aiderait beaucoup

    Barak allahu fik


  2. #2
    Membre sénior Avatar de hadi-relizani
    Inscrit
    octobre 2009
    Messages
    1 168

    Par défaut Re : Internement en psychiatrie

    Salam Aleykoum


    Est-ce qu'il y'a réelement une amélioration aprés un séjour dans ce genre de centre ? La rechute est-elle fréquente ?
    Très rares sont les améliorations chère soeur et fréquente sont les rechutes.
    Après tout dépends de plein de choses.Combien de temps la personne a passée dans l'hopital ,les traitements qu'elle a subit ,les traitements qu'elle suit ,l'environnement de la personne,ces relations avec son entourage ,la dépendense aux médocs etc...
    Personnellement je connais plusieurs personnes qui y ont "séjournées" et rare sont ceux a s'en être sortie.
    Je connais une personne qui s'en est sortie(plus de séjours ni de traitement) al hamdoullah après plusieurs longs séjours et de très gros traitements ,mais cette personne n'est plus comme avant ...enfin il est revenu de très très loing ,et c'est grace a Allah bien evidemment et a la volonté de cette personne mais surement pas grace a l'H.P et les traitements ,enocre moins les médecins...
    J'ai un amis qui a fait une rechute récemment après trois ans ou ça allait de mieux en mieux ,il avait même considérablement diminuer son traitement et du coup la ils lui ont augmenter sa dose de médoc ...
    J'ai un autre amis qui y a passer plusieurs longs séjours et subit de gros traitement administrer a la piqure ,lui aussi des fois "disparait" quelque temps la bas et pareil ,il n'est plus comme avant...
    J'ai la femme d'un autre amis qui a passée une semaine ,ça va al hamdoullah elle se porte bien après je ne l'ai pas connu avant qu'elle y aille.
    J'en connais un autre même deux en fait qui ne font que d'y aller et d'y sortir ,souvent ils y vont d'eux même par contre je sais pas comment ça se passe pour rentrer et sortir comme ça.
    Enfin il y a une fille que je ne connais pas personnellement qui habitait dans le batiement d'un amis ,qui avait fais plusieurs séjours en H.P ,elle a tuée sa fille en la noyant dans la baignoire ,il y a environ quatre ans c'était pendant le ramadan...
    L'H.P c'est un laboratoire ,méfies toi de ce que peuvent te dire les médecins y travaillants..

    Pour les autres question que tu poses ,je poserais la question au plus vite a mon amis ,j'espère te répondre demain insha Allah...

    Grande est la différence entre ceux dont la portée d'esprit vise les houris et les palais ,et ceux dont la portée d'esprit vise le lever des voiles et la pérennité de la présence.

  3. #3
    Membre junior
    Inscrit
    novembre 2009
    Messages
    531

    Par défaut Re : Internement en psychiatrie

    Barak allahu fik hadi-relizani pour ta réponse

    Je ne te cache pas que de mon coté,je pense la même chose que toi.J'ai conscience que si la personne ne rechute pas,elle ne sera plus jamais la même ce qui est équivalent à mes yeux.

    C'est d'ailleurs ce que j'ai éssayé de faire comprendre à mes proches mais on me taxe de "péssimiste" de "plombeuse d'ambiance" alors qu'il s'agit plutot d'être réaliste et d'accepter une éventuelle fin tragique si cela doit arriver.Bien évidemment,Allah est le plus savant.

    Enfin bref,tu m'as apporté pas mal de réponse en ce qui concerne le "aprés" et je vais faire avec incha'Allah.

    Encore merci

  4. #4
    Sofiane Cheurfa
    Guest

    Par défaut Re : Internement en psychiatrie

    1er réponse: Si cette personne a eu conscience de se faire interner pour sa propre sécurité alors si elle décide d'en sortir c'est qu'elle a conscience qu'elle ne sera pas en danger pour elle même
    2éme réponse:Si tu donne aux médecins ces documents ils l'harceleront et la rendrons encore pire malheureuse ce qui sur le coup emplifira son envie de se suicider par conséquent l'islam interdit le suicide donc si cette personne est de confession musulmane alors fait lui rappeler ceci de plus je pense que les documents seront pris au sérieux de peur que ce centre psychiatrique obtienne une mauvaise réputation a cause d'un suicide dans son établissement de plus comme je le disais précèdament le personnelle psychiatrique prendront des précautions avec cette personne ce qui la rendra malheureuse et emplifira son envie de suicide par conséquent je te propose de prier Allah de la préserver du feu et de lui faire rappeler l'islam tout en restant a ses cotés pendant un bon moment avec elle
    3ème reponses:Je pense comme Annissa

  5. #5
    Modérateur Avatar de dar_el_islam
    Inscrit
    avril 2006
    Messages
    2 685

    Par défaut Re : Internement en psychiatrie

    Salam alaykom

    de préférence adressez vous à des psychologues ou psychiatres musulmans.

    et je ne suis pas d'accord pour dire qu'il faut toujours se méfier, que les HP sont des labos ou je ne sais quoi d'autre.
    un traitement psychiatrique dure au minimum un an pour voir des résultats, et ça dépend non seulement de la volonté du patient de s'en sortir, mais aussi la régularité de la prise de traitement, il faut être inflexible dessus pour que ça fonctionne.

    les psychiatres sont des médecins comme les autres, ils ont étudié pour en arriver où ils sont (à l'inverse des psychanalistes qui n'ont pas besoin de diplome pour exercer) , et franchement je doute fort que des gens n'ayant pas étudié doivent remettre en cause le jugement des médecins à cause du fait qu'ils n'ont pas confiance.
    celui qui n'a pas confiance en son psy, le résultat est connu d'avance : ça sera l'échec du traitement !

    voyez les choses du bon côté, ce sont des médecins, des professionnels habilités à prescrire des médicaments en cas de besoin, et ils sont là quand même pour aider, pas pour détruire les gens.

    1er question : Est-ce qu'une personne qui donne son consentement pour se faire interner peut aussi décider de sa sortie,même si la sortie peut être quelque chose de dangereux pour elle même?

    oui cette personne peut signer une décharge et sortir quand elle le souhaite sauf cas extrême (atteinte à sa propre personne et à autrui) auquel cas c'est au préfet sous demande d'un psychiatre que revient l'autorité d'interdire une sortie. les médecins seuls ne peuvent pas empêcher quelqu'un de sortir, c'est la justice qui tranche.

    2eme : Est-ce que si j'ai des documents en ma possession prouvant qu'une personne va mettre fin à ses jours et que je les donne aux medecins qui s'occupent de cette personne,ils décideront de la garder même si cette personne veut sortir ?
    Les documents sont prit au serieux ou pas ?


    pour faire interner une personne tierce il faut au moins un certificat d'un médecin qui ne fait pas partie de l'établissement soigneur en plus de la demande d'admission.
    la seule manière qu'un personne soit forcée à se faire hospitalisée est sur décision de justice par un tribunal, dans le cas où la personne ne souhaite pas se faire hospitaliser mais qu'elle représente un réel danger pour elle même ou pour autrui ou que ses troubles rendent impossible son consentement à ses soins

    3eme : Est-ce qu'il y'a réelement une amélioration aprés un séjour dans ce genre de centre ? La rechute est-elle fréquente ?

    en général lorsqu'il y a rechute c'est qu'il y a eu arrêt de prise de soins par le patient, ce n'est donc pas la faute des médecins, c'est en général plutôt la faute des patients qui refusent d'aller jusqu'au bout du traitement.
    en effet même après un internement les soins continuent pendant plusieurs mois voire plusieurs années, pour une simple dépression il faut déjà compter environs un an de traitement pour un patient qui s'en sort normalement bien.
    c'est pour ça qu'il faut faire confiance au médecin et ne surtout pas arrêter le traitement trop tôt parcequ'on ne voit pas assez de résultats, c'est juste que ça prend beaucoup de temps et malheureusement beaucoup de gens arrêtent leur traitement et ça cause une rechute.

  6. #6
    Palestine Forever Avatar de ° Ahlam °
    Inscrit
    septembre 2008
    Localisation
    La Chaux-de-Fonds / Suisse
    Messages
    227

    Par défaut Re : Internement en psychiatrie



    Assalam alaïkoum,

    Je pourrais te répondre, Annissa, mais je ne connais que le contexte Suisse, donc pas pareil qu'en France.

    Mais il est clair qu'une psychothérapie dure de longs mois, voire années...

    Quant au fait de prendre un thérapeute musulman, je me permets de ne pas être d'accord. J'ai eu deux psychiatres musulmans : l'un était vraiment trop bizarre et l'autre est probablement le psy le plus incompétent que j'aie vu en plus de 20 ans... Mon psy actuel est malgache, agnostique mais il respecte ma religion ET il s'est renseigné sur certaines choses (entre autre le fait de la compatibilité de mon traitement et le jeûne, par exemple). C'est quelqu'un de bien avec qui j'ai plus avancé en 1 ans qu'avec les deux psys musulmans que j'ai eu en 7 ans consécutifs.

    Tout ça pour dire que pour un médecin, finalement c'est au feeling et à la compétence que ça se joue, pas à la religion. C'est mon point de vue et il n'engage que moi mais il est basé sur mon expérience personnelle.

    Annissa, j'espère sincèrement que la personne dont tu parles verra son état s'améliorer, inch'Allah. Mais pour les troubles psychiatriques il n'y a pas vraiment de "miracles" malheureusement...

    Wa salam







    Le Prophète a dit : « Un chien à demi-mort de soif tournait autour d’un puits, lorsqu’il fut remarqué par une prostituée juive qui enleva sa chaussure et s’en servit pour lui donner à boire. Ce geste lui valut d’être pardonnée. » (Al-Bukhârî, Muslim).

  7. #7
    Membre junior
    Inscrit
    novembre 2009
    Messages
    531

    Par défaut Re : Internement en psychiatrie

    Citation Envoyé par dar_el_islam Voir le message
    Salam alaykom

    de préférence adressez vous à des psychologues ou psychiatres musulmans.

    et je ne suis pas d'accord pour dire qu'il faut toujours se méfier, que les HP sont des labos ou je ne sais quoi d'autre.
    un traitement psychiatrique dure au minimum un an pour voir des résultats, et ça dépend non seulement de la volonté du patient de s'en sortir, mais aussi la régularité de la prise de traitement, il faut être inflexible dessus pour que ça fonctionne.

    les psychiatres sont des médecins comme les autres, ils ont étudié pour en arriver où ils sont (à l'inverse des psychanalistes qui n'ont pas besoin de diplome pour exercer) , et franchement je doute fort que des gens n'ayant pas étudié doivent remettre en cause le jugement des médecins à cause du fait qu'ils n'ont pas confiance.
    celui qui n'a pas confiance en son psy, le résultat est connu d'avance : ça sera l'échec du traitement !

    voyez les choses du bon côté, ce sont des médecins, des professionnels habilités à prescrire des médicaments en cas de besoin, et ils sont là quand même pour aider, pas pour détruire les gens..
    Aleycoum salam wa rahmatuh llahi wa barakatuh

    En fait,ce n'est pas le travail des medecins ou des psycologues que je remet en cause lorsque je dis que je doute de la guérison d'un patient,mais plutot de la capacité que le patient peut avoir à refaire surface.
    Et en l'occurence, le patient dont je parle n'a ni la force,ni l'envie de se battre.Je le sais,je le vois et je le sens.
    Pour ce qui est de s'adresser à des psycologues musulmans,bien sûr que ça aurait été l'idéal,mais le probléme c'est que les places sont tellement limitées et parfois les situations tellement urgentes qu'on évite de se poser la question de savoir si oui ou non le medecin est musulman malheureusement

    Citation Envoyé par dar_el_islam Voir le message
    oui cette personne peut signer une décharge et sortir quand elle le souhaite sauf cas extrême (atteinte à sa propre personne et à autrui) auquel cas c'est au préfet sous demande d'un psychiatre que revient l'autorité d'interdire une sortie. les médecins seuls ne peuvent pas empêcher quelqu'un de sortir, c'est la justice qui tranche.
    Donc si je comprends bien,si une personne qui se trouve dans un centre décide de sortir,elle peut le faire SAUF si ils constatent qu'elle est un danger pour elle même ?
    Est-ce que avoir l'intention de mettre fin à sa vie est une atteinte à sa personne ou alors la personne doit passer à l'acte pour qu'on puisse dire qu'elle porte atteinte à sa vie ?



    Citation Envoyé par dar_el_islam Voir le message
    en général lorsqu'il y a rechute c'est qu'il y a eu arrêt de prise de soins par le patient, ce n'est donc pas la faute des médecins, c'est en général plutôt la faute des patients qui refusent d'aller jusqu'au bout du traitement.
    Bien évidemment que ce n'est pas la faute des médecins si il y'a rechute,mais ce n'est pas non plus un arrêt de la prise de médicament qui est la cause d'une éventuelle rechute.
    Cette personne,avant même de rentrer en urgence était sous traitement,et vu que j'évolue avec cette personne,je vois de jour en jour son état qui empire,d'ou mon incompréhension.Je pensais qu'un traitement allait tout regler et j'ai déchanté quand je me suis rendue compte que le mal était vraiment plus profond que ça et que traitement ou non...la personne ne veut plus vivre,ne sait plus vivre et se reveil le matin avec une phobie qui n'était pas la le jour d'avant.

    Voila pourquoi j'ai besoin de savoir si j'apporte moi même des preuves de l'état suicidaire de cette personne,elle pourra rester en hopital car je sais pertinement qu'une fois dehors elle passera à l'acte.


    Merci en tout cas pour les réponses,ça m'aide à mieux comprendre le fonctionnement en psychiatrie

  8. #8
    Membre junior
    Inscrit
    novembre 2009
    Messages
    531

    Par défaut Re : Internement en psychiatrie

    Citation Envoyé par ° Ahlam ° Voir le message




    Assalam alaïkoum,

    Je pourrais te répondre, Annissa, mais je ne connais que le contexte Suisse, donc pas pareil qu'en France.

    Mais il est clair qu'une psychothérapie dure de longs mois, voire années...

    Quant au fait de prendre un thérapeute musulman, je me permets de ne pas être d'accord. J'ai eu deux psychiatres musulmans : l'un était vraiment trop bizarre et l'autre est probablement le psy le plus incompétent que j'aie vu en plus de 20 ans... Mon psy actuel est malgache, agnostique mais il respecte ma religion ET il s'est renseigné sur certaines choses (entre autre le fait de la compatibilité de mon traitement et le jeûne, par exemple). C'est quelqu'un de bien avec qui j'ai plus avancé en 1 ans qu'avec les deux psys musulmans que j'ai eu en 7 ans consécutifs.


    Tout ça pour dire que pour un médecin, finalement c'est au feeling et à la compétence que ça se joue, pas à la religion. C'est mon point de vue et il n'engage que moi mais il est basé sur mon expérience personnelle.

    Aleycoum salam wa rahmatuh llahi wa barakatuh Ahlam


    Bon,déjà un grand merci à toi aussi pour ton témoignage,surtout que tu as vécu cela de l'intérieur donc tu sais vraiment de quoi tu parles.



    Encore une fois,pour ce qui est d'avoir un psycologue musulman,je pense que pour l'instant c'est un luxe qu'on ne peut pas se permettre vu l'état d'urgence.
    Puis tu as dis une chose qui était totalement vrai,c'est la question du feeling.C'est éxactement ça...
    Je l'ai vu avoir des psycologues avec qui le courant ne passait absolument pas et un qu'il avait vraiment apprécié,donc oui,le feeling c'est important d'aprés ce que j'ai pu comprendre.Moi j'ai toujours pensé qu'un psy c'est un psy point barre lool,mais en fait non.



    Citation Envoyé par ° Ahlam ° Voir le message

    Annissa, j'espère sincèrement que la personne dont tu parles verra son état s'améliorer, inch'Allah. Mais pour les troubles psychiatriques il n'y a pas vraiment de "miracles" malheureusement...




    Wa salam
    Merci Ahlam et je ne m'attends pas à un "miracle" non plus.
    On va dire que mon but c'est surtout d'éviter à mon entourage de souffrir de cette situation.

  9. #9
    Membre sénior Avatar de soeurette
    Inscrit
    mars 2008
    Localisation
    sur terre
    Messages
    1 061

    Par défaut Re : Internement en psychiatrie


    je peux pas t'aider, j'y connais rien
    qu'Allah vienne en aide et guerisse cette personne, amine.
    Mariée
    pas de mp de freres, merci et j'aimerais bien qu'on l'applique vraiment, pas d'exception sauf si ca concerne la moderation. Que ce soit bien clair, je ne repondrais a aucun mp de frere et encore moins pour justifier mes propos.

    http://souboul-assakina.bbfr.net/

    N'abondonne pas l'invocation (Dhikr) pour la raison que pendant que ta langue mentionne Dieu ton coeur n'est pas présent. En effet, plus grave serait l'absence complete de la mention de Dieu que sa mention sans participation du coeur.
    Peut etre Dieu t'élevera-t'il de cette mention distraite à la mention avec concentration; puis à la mention avec présence du coeur; enfin à la mention avec absence de tout ce qui n'est pas le Mentionné. " Et cela n'est guere difficile pour Dieu."

  10. #10
    Membre junior
    Inscrit
    novembre 2009
    Messages
    531

    Par défaut Re : Internement en psychiatrie

    Citation Envoyé par soeurette Voir le message

    je peux pas t'aider, j'y connais rien
    qu'Allah vienne en aide et guerisse cette personne, amine.

    Aleycoum salam wa rahmatuh llahi wa barakatuh Sister dragibus

    Une plus grande aide qu'un du'a ? Je vois pas
    Donc merci

  11. #11
    Membre sénior Avatar de hadi-relizani
    Inscrit
    octobre 2009
    Messages
    1 168

    Par défaut Re : Internement en psychiatrie

    Salam Aleykoum

    Je viens d'avoir un amis au téléphone qui "fréquente" l'hôpital psychatrique depuis plus de dix ans ,alors a tes questions ,il vient de me donner les réponses suivantes:

    1er question : Est-ce qu'une personne qui donne son consentement pour se faire interner peut aussi décider de sa sortie,même si la sortie peut être quelque chose de dangereux pour elle même?
    Non la personne ne décide en aucun cas de sa sortie ,il faut l'accord du "psy" suivant la personne.
    La personne peut être bien etc ...si le psy décide que non ,ba ils la laisseront pas sortir.



    2eme : Est-ce que si j'ai des documents en ma possession prouvant qu'une personne va mettre fin à ses jours et que je les donne aux medecins qui s'occupent de cette personne,ils décideront de la garder même si cette personne veut sortir ?
    Les documents sont prit au serieux ou pas ?
    Ba en fait c'est eux qui estiment,si ils estiment qu'elle est apte a sortir ,ils la laisseront sortir ,sinon non...
    C'est a dire que même si la personne n'est pas apte a sortir ,si eux pensent que si ,ba ils la laisseront sortir et vice versa ,la personne peut être apte a sortir et eux décident de la garder...


    Pour la troisième question ,je t'ai déja donné mon avis ,qui est un avis personnel ,basé sur des constatations et sur l'avis de personnes qui ont passés des années en H.P...
    Grande est la différence entre ceux dont la portée d'esprit vise les houris et les palais ,et ceux dont la portée d'esprit vise le lever des voiles et la pérennité de la présence.

  12. #12
    Membre sénior Avatar de hadi-relizani
    Inscrit
    octobre 2009
    Messages
    1 168

    Par défaut Re : Internement en psychiatrie

    de préférence adressez vous à des psychologues ou psychiatres musulmans.
    D'accord avec ça ,mais il faut aussi que le psy en question ne rejette pas certaines choses...
    Un exemple la personne peut aller chez un psy musulman mais non pratiquant ,qui ne connait pas grand chose si ce n'est rien de l'islam ,cette personne est touchée par un sort ou quelque chose de semblable ,ce psy sceptique a ce genre de choses et qui cherche toujours une explication rationelle a ce genre de problème ne t'enverra pas vers un roqi pour qu'ils te soignent avec les paroles d'Allah ,mais en H.P pour qu'ils te droguent aux médocs tous plus dangereux les uns que les autres...Et au final la personne ressortira encore plus malade qu'elle ne l'était et dépendante aux médicaments ...


    et je ne suis pas d'accord pour dire qu'il faut toujours se méfier, que les HP sont des labos ou je ne sais quoi d'autre.
    C'est mon avis ,je pense qu'il faut être méfiant avant de confier quelqu'un de sa famille aux mains d'un docteur qui soigne avec de la drogue.Et je pèse mes mots quand je dis drogue ....
    Quand a l'expression labos en fait je l'ai repris de plusieurs amis qui y ont séjournés et ils sont unanimes pour dire que l'H.P c'est un labo,il l'appel même le labo...Il y en a un dès fois qu'en il allait là bas ,il me disait je vais au labo...
    Après tout dépend peut être des hopitaux...

    un traitement psychiatrique dure au minimum un an pour voir des résultats, et ça dépend non seulement de la volonté du patient de s'en sortir, mais aussi la régularité de la prise de traitement, il faut être inflexible dessus pour que ça fonctionne.
    Je connais pas une ,mais plusieurs personnes très proches qui y ont séjournées...Des traitements ,ils en ont eut et plusieurs différent même ,parsque dès fois on te fais je changer de traitement ...Et crois moi qu'ils les ont suivis leur taitement a contre coeur sachant pertinemment et voyant que leur situation n'allait pas s'améliore avec le traitement,voyant même dès fois leur situation s'empirer ,mais ils les ont suivis quand même avec l'espoir de guérir.
    A ce traitement n'a pas marché ,o ba tien on va en essayer un autre puis un autre etc...A la fin le patient n'a même plus de volonté ,il est a le regard dans le vide la tête ,le ventre et les joues gonflées...il sait même plus ou il en est ce qu'il fait quel jour on est...


    les psychiatres sont des médecins comme les autres, ils ont étudié pour en arriver où ils sont
    Oui je ne remets pas leurs études en question ,mais la méthode oui...
    On soigne pas les gens en les drogant...
    C'est pas avec des tas de cachets et piqûres qui te déforment le corps et dont les effets secondaires sont tous plus néfastes les uns que les autres ,que ce soit sur le court ou long terme voir irreversible qu'on soigne les gens...

    et franchement je doute fort que des gens n'ayant pas étudié doivent remettre en cause le jugement des médecins à cause du fait qu'ils n'ont pas confiance.
    Oui mais quand tu connais plusieurs personnes qui ont séjournés et que tu les a visités en H.P et qu'ils te racontent le traitement la bas ,et que tu constates toi même leur situation s'empirer et que eux même te mettent en garde contre ces "médecins" .
    Quand tu as a "médecin" te prescrit des cachets qui te rendent encore plus fou alors que tu as un djin (ce n'est qu'un exemple) ,ba oui il y a pas besoin d'avoir fait d'études pour remettre en cause son jugement basé sur du rationnel...




    voyez les choses du bon côté, ce sont des médecins, des professionnels habilités à prescrire des médicaments en cas de besoin,
    Il y a des maladies qui ne soignent pas avec des médicaments et en H.P on soigne uniquement avec des médicaments ,c'est ça le problème...Quand on te pique de force avec un médicament qui te rend dépendant et que ton corps ne supporte pas et que tu te vois partir et que tu as parlé avec le médecin ,mais qu'il continu de vouloir t'infliger cette torture et cela même de force et qu'on te fou une camisole pour que tu la fermes ,faut arreter de me dire qu'il faut voir les choses du bon côté ...T'a peut être pas connu ça ...ni vu des gens en souffrir ,moi si...

    et ils sont là quand même pour aider, pas pour détruire les gens.
    Je pense qu'ils sont tout autant la pour l'argent si ce n'est plus que pour aider les gens.Eux voyent les gens comme des fou.
    Crois moi qu'ils en on détruit plus d'un parfois même volontairement...


    Enfin pour en revenir a ce que je disais dans mon premier com ,je connais une seule personne ayant fait de long séjours en H.P et ayant réellement tiré un trait dessus ...
    SoubhanAllah cette personne tu la voyais tu te disais jamais il remettra les pieds sur terre ,il était toujours le regard dans le vide tout mou endormi ,aucune perspective de vie ni de quoi que ce soit d'autres,toujours de la bave qui coulait de sa bouche ,il a subit de nombreux traitement dont certains de force ...
    Al hamdoullah ,il a compris qu'il fallait qu'il diminu son traitement petit a petit sans l'avis du médecin et c'est ce qu'il a fait ,jusqu'a arrêter complètement...
    Et al Hamdoullah ,maintenant il a une vie normal ,mais par contre ,il n'est plus comme avant sa première hospitalisation...l'hospitalisation en H.P a complètement boulversé sa vie.

    Wa Salam
    Grande est la différence entre ceux dont la portée d'esprit vise les houris et les palais ,et ceux dont la portée d'esprit vise le lever des voiles et la pérennité de la présence.

  13. #13
    Modérateur Avatar de dar_el_islam
    Inscrit
    avril 2006
    Messages
    2 685

    Par défaut Re : Internement en psychiatrie

    salam alaykom

    écoute akhi hadi.

    tu ne fais pas confiance aux psy c'est toi que cela regarde.

    mais ici quelqu'un a demandé de l'aide pour un problème grave, pour un proche qui veut mettre fin à ses jours.

    vas-y, propose une solution on t'écoute puisque pour toi les médecins sont incompétents, attirés par l'argent et parfois font même exprès de te rendre plus malade.


    Non la personne ne décide en aucun cas de sa sortie ,il faut l'accord du "psy" suivant la personne.
    La personne peut être bien etc ...si le psy décide que non ,ba ils la laisseront pas sortir.

    si la personne est en HL (hospitalisation libre) elle peut demander sa sortie quand elle veut sauf cas extrême


  14. #14
    Palestine Forever Avatar de ° Ahlam °
    Inscrit
    septembre 2008
    Localisation
    La Chaux-de-Fonds / Suisse
    Messages
    227

    Par défaut Re : Internement en psychiatrie



    Assalam alaïkoum Annisa


    Citation Envoyé par Annissa Voir le message
    Aleycoum salam wa rahmatuh llahi wa barakatuh Ahlam

    Bon,déjà un grand merci à toi aussi pour ton témoignage,surtout que tu as vécu cela de l'intérieur donc tu sais vraiment de quoi tu parles.

    Encore une fois,pour ce qui est d'avoir un psycologue musulman,je pense que pour l'instant c'est un luxe qu'on ne peut pas se permettre vu l'état d'urgence.
    Puis tu as dis une chose qui était totalement vrai,c'est la question du feeling.C'est éxactement ça...
    Je l'ai vu avoir des psycologues avec qui le courant ne passait absolument pas et un qu'il avait vraiment apprécié,donc oui,le feeling c'est important d'aprés ce que j'ai pu comprendre.Moi j'ai toujours pensé qu'un psy c'est un psy point barre lool,mais en fait non.

    Merci Ahlam et je ne m'attends pas à un "miracle" non plus.
    On va dire que mon but c'est surtout d'éviter à mon entourage de souffrir de cette situation.
    Personnellement j'ai toujours "échappé" à une hospitalisation (alhamdoulillah), probablement parce que ma mère est psy et que je suis toujours passée entre les gouttes...

    Mais mon mari a été plusieurs fois hospitalisé pour dépression. Sa dernière hospitalisation date de quelques semaines, en hospitalisation volontaire. Il y a fait 6 semaines cette fois. Par contre, la date de sortie ne se fait pas "comme ça" (en tout cas en Suisse). C'est quelque chose qui se décide avec les médecins et avec la famille (n'étant mariée qu'à la mosquée je ne suis pas considérée comme faisant partie de la famille donc j'ai beau gueuler, j'ai rien à dire... bref...).

    Donc à vérifier au niveau des lois en France. Parce qu'hospitalisation volontaire ne signifie pas forcément que tu sors quand tu veux ;)








    Le Prophète a dit : « Un chien à demi-mort de soif tournait autour d’un puits, lorsqu’il fut remarqué par une prostituée juive qui enleva sa chaussure et s’en servit pour lui donner à boire. Ce geste lui valut d’être pardonnée. » (Al-Bukhârî, Muslim).

  15. #15
    @}----- Avatar de Chamelle
    Inscrit
    décembre 2010
    Localisation
    Seine et Marne
    Messages
    391

    Par défaut Re : Internement en psychiatrie

    as salam a`laykum wa rahmatu'Llahi wa barakatuhuh, okhti al karima Annissa

    Tout d'abord, je te présente toute ma sollicitude, et toute mon affection ainsi que mon amitié dans cette épreuve difficile, qu'Allah apaise cette personne, qu'Il remplace toute cette souffrance par Son Amour qui trenscende tous les amours, qu'Il lui accorde la sérénité et la paix de l'âme. Qu'Il le recouvre de Sa Miséricorde sublime, qu'Il lui pardonne par milliers et par millions, et qu'Il bénisse chacun de ses souffles. amine

    Je te demande pardon pour mon retard dans mes mp, je manque énormement de temps actuellement, qu'Allah me facilite.

    En ce qui concerne tes questions :

    1 - En pratique, malgré le cadre juridique défini par notre respecté frère dar_al_islam, les psychiatres couvrent soigneusement le fait qu'il est possible de sortir sur décision du préfet. Ils (les psy) jugent de l'état du patient, et prennent une décision en conséquence, qui tiendra compte des améliorations, de son état de santé général, de ces antécédents, et de son ancienneté dans l'établissement. Un patient se verra refuser systématiquement une sortie si par exemple il songe ouvertement à une atteinte à sa personne, que ce soit tentative de suicide ou autre chose. En général on ne lui signifie pas qu'il en a le choix, et on l'informe simplement quelques jours ou une semaines avant sa sortie.

    2 - C'est possible, tu peux tenter d'ouvrir un dialogue in sha'a Allah, et leur dire au passage de ne pas mentionner ce que tu leur as dit/présenté à cette personne, car cela risque de la blesser énormement. Après cela dépend de ce dont il s'agît comme document.

    3 - Il n'y a pas de réponse universelle. Comme dit précédemment, cela dépend de la personne et de sa motivation. Nous avons vu des personnes rester toute leur vie dans la dépression jusqu'à finir par se suicider, nous avons vu des personnes se battre et rechuter fréquemment, et ainsi nous avons vu quelques rares personnes s'en sortir définitivement. Non, on est pas forcément 'changés' ensuite, mais cela dépend s'il y a une pathologie sous-jacente ou pas. Certaines personnes ressortent grandies de ce genre de problème, et possèdent par la suite une empathie et une certaine sagesse, j'en connais au moins deux - En général, il y a quand même une nette amélioration par rapport à l'état d'entrée, mais elle reste souvent très courte.

    Je pense que le soutien de sa famille et de ses proches est primordial, mais j'insiste : PRIMORDIAL; ne pas lui montrer ou lui faire sentir qu'il/elle devient un poid, que sa situation vous indispose, cela ne fera que retarder la guérison et lui ôter tout goût de se battre. Au contraire l'encourager, proposer un soutien sans faille, toujour venir vers lui/ellle avec un visage souriant, beaucoup de sollicitude, d'encouragements, lui montrer que vous tenez à lui/elle et le visiter souvent. Qu'Allah facilite sa famille et ses proches, c'est une épreuve pour eux aussi, mais c'est à eux d'être forts pour lui ou elle.

    C'est la personne dont tu m'avais parlé ? N'hésite pas à me poser des questions par mp ou à m'apeller okhti al habiba, tu as mon numéro ;) (mon portable est en panne par contre )

    Je t'embrasse très très très très fort, toutes mes pensées sont avec toi, bon courage et qu'Allah vous assiste.
    Allahumma salli a`la Seyyidina Mohammad, a`dada man salla a`layh.
    Allahumma salli a`la Seyyidina Mohammad, a`dada man lam youssalli a`layh

Page 1 sur 2 12 DernièreDernière

Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé