Résultats de 1 à 6 sur 6

Sujet : Les vertues de la sourate al-fatiha

  1. #1
    .oOo.oOo.oOo.oOo.oOo Avatar de Abdelmajid
    Inscrit
    avril 2008
    Localisation
    la terre des illusions
    Messages
    2 968

    Par défaut Les vertus de la sourate al-fatiha





    De cheikh Mohammad Zakariyya kandhlawi




    'Abdoul Malik Ibn 'Omar rapporte que Rasouloullah a affirmé: "Dans la sourate "fatiha" (sourate d'ouverture), il y a une guérison pour chaque maladie."


    Les vertus de la sourate fatiha sont mentionnées dans plusieurs Traditions.


    Il est relaté dans un Hadîth: "Un Compagnon accomplissait une prière nafil (facultative), lorsque le Prophète l'interpella. Etant en prière, il ne réagit pas. Lorsqu'il eut terminé, il alla vers le Messager de Dieu qui lui demanda pourquoi il n'avait pas répondu à son appel. Il s'excusa en disant qu'il en avait été empêché par sa prière. Alors Rasouloullah lui demanda s'il n'avait pas lu le verset suivant :


    "Ô les croyants, répondez à l'appel d'Allah et du Messager, chaque fois qu'ils vous appellent."



    Sur ce, le Prophète lui déclara: "Je t'informe d'une sourate qui est la plus grande et la plus édifiante du Saint Coran. C'est la sourate "al-hamdou" (fatiha) qui compte sept versets, appelés les "sab'a mathânî" (les sept répétés) et représentant le Sublime Coran."




    Certains soufis ont affirmé que tout le contenu des premiers Livres divins est condensé dans le Saint Coran ; que ce dernier se résume dans la Sourate fatiha ; que la teneur de cette sourate est concentrée dans le premier mot de son premier verset bismillah; que la teneur de bismillah se trouve à son tour renfermée dans la première lettre "bâ". Il est bon de faire resortir que cette lettre "bâ" est une conjonction de coordination et que, donc, elle joue le rôle de liaison. Et certes le but réel est d'obtenir la communion du serviteur à son Seigneur, Allah, le Tout-Puissant.



    D'autres soufis ont poussé davantage cette analyse de la symbolique en disant que le contenu de la lettre "bâ" se trouve enfermé dans le point (au-dessous d'elle) qui signifie l'unicité d'Allah,-aussi indivisible que le point.



    Certains érudits disent que le verset (C'est Toi que nous adorons et c'est Toi dont nous implorons secours.) (S1,V5) constitue une prière pour la réalisation de tous nos voeux tant matériels que spirituels.



    Dans une autre Tradition, le Messager d'Allah a déclaré: "Par Celui qui tient ma vie entre Ses mains, une sourate telle que celle-ci n'a jamais été révélée ni dans la Torah, ni dans les Psaumes, ni dans la Bible, ni même dans le reste du Coran."



    Les cheikh ont affirmé que la récitation de la sourate fatiha, avec foi et conviction, guérit toutes les maladies tant spirituelles que temporelles, externes ou internes. Utiliser ses mots comme dans une amulette et même lécher ses écrits peuvent s'avérer très efficace dans le traitement des maladies.



    Il ressort du Siha (l'ensemble des six livres authentiques de hadith) que les Compagnons avaient pour habitude de lire cette sourate puis souffler sur les personnes mordues par une bête venimeuse et aussi sur celles atteintes d'épilepsie ou de maladies mentales.



    L'Envoyé de Dieu a donné son assentiment à cette pratique.


    Il existe une autre Tradition montrant que le Prophète a récité cette sourate et soufflé sur Sâ'ib Ibn Yazîd puis a appliqué sa salive aux endroits douloureux.


    Selon un autre hadith, lire,-avant de se retirer pour la nuit,-les sourates fatiha et ikhlas puis souffler sur soi, protège de tout danger sauf la mort.


    D'après une Tradition la sourate fatiha équivaut aux deux tiers du Coran, quant aux récompenses.



    Le Prophète a déclaré: "J'ai reçu depuis le trésor particulier du Trône divin ('arch) quatre cadeaux qui n'ont jamais été donnés à quiconque auparavant. Il s'agit de la sourate fatiha, le verset du Trône (âyatoul-koursî), le dernier verset de la sourate "La Vache" (baqarah) et la sourate al kawthar".





    A suivre inch'Allah


    "Si tu pardonnes ô Allâh, pardonne généreusement à chacun de tes serviteurs ce qu'il a commis".



    Si tu veux nourrir l'animosité, insurge-toi contre la haine de ton coeur et débarasse-t'en. Aussi, sois hostile envers ton ego concupiscent et ses caprices qui te causent le plus de peine, et tâche de le corriger... (Said Nursi)




  2. #2
    .oOo.oOo.oOo.oOo.oOo Avatar de Abdelmajid
    Inscrit
    avril 2008
    Localisation
    la terre des illusions
    Messages
    2 968

    Par défaut








    Hassan Basrî rapporte avoir entendu dire Rasouloullah que lire la sourate fatiha équivaut à avoir lu la Torah, les Evangiles, les Psaumes et le Saint Coran.



    Selon un hadith, le démon s'est lamenté, a pleuré et jeté de la poussière sur sa tête en quatre occasions. La première fois lorsqu'il fut maudit, la deuxième lorsqu'il fut chassé du paradis, la troisième lorsque Mohammad reçut la prophétie et la quatrième fois quand la sourate fatiha fut révélée.



    Cha'bî a raconté qu'un homme vint à lui en se plaignant de maux de rein. Cha'bî lui conseilla de lire asâsoul Qour'ân (racine du Coran) et de souffler sur lui. Lorsque l'homme s'enquit de la signification de asâsoul Qour'ân, Cha'bî lui répondit : "La sourate fatiha"




    Il est établi, dans les pratiques des cheikh que cette sourate constitue, en vérité, le Nom Suprême d'Allah, ism â'dham, et qu'elle doit être récitée par celui qui veut atteindre ses objectifs. Pour cela, il existe deux façons de la lire :



    -La première façon consiste à réciter la sourate fatiha quarante et une fois et ce pendant quarante jours, entre les salât sounnah et fard de la prière de l'aube. La lettre "mîm" de la fin du premier verset de la sourate doit être lu conjointement avec la lettre "lâm" débutant le second verset. Quelque soit l'objectif fixé, il sera atteint, inchâ'Allah.



    -La seconde façon consiste à lire soixante dix fois la "fatiha" entre les salât sounnah et fard de la prière de l'aube, le premier dimanche de la nouvelle lune. Le nombre est réduit chaque jour de dix de sorte à terminer, le septième jour, avec le nombre de dix. Ce cycle d'une semaine doit être répété pendant quatre semaines. Si l'objectif n'est pas atteint à la fin du premier mois, le cycle doit être répété, le deuxième mois, et si nécessaire, une troisième fois.



    Cette sourate peut aussi être écrite sur une assiette en porcelaine avec un mélange d'eau de rose, de musc et de safran. Puis l'écriture est lavée avec l'eau et bue par le malade pendant quarante jours. Ceci constitue un traitement sûr pour soigner les maladies chroniques.



    Contre les maux de tête, de dents et d'estomac, il est recommandé de lire sept fois la "fatiha" puis souffler sur le patient : c'est là un traitement qui a fait ses preuves.


    Ces point, brièvement mentionnés ici sont extraits du livre "Mazâhir Haq"



    Mouslim cite un Hadîth dans lesquel Ibn Abbâs rapporte que Rasouloullah, alors qu'il était assis avec ses Compagnons, a déclaré : "Il est, au ciel, une porte qui n'avait jamais été ouverte auparavant, et qui l'a été aujourd'hui. De cette porte est descendu un ange qui n'était jamais descendu auparavant. L'ange a dit ; "Reçoit la bonne nouvelle de deux lumières qui n'ont jamais été conférées à personne auparavant. L'une d'elles est la sourate fatiha, et la seconde est la dernière partie de la sourate baqarah ("La Vache"), c'est-à-dire les trois derniers versets."

    Ces deux sourates ont été dénommées "nur" (lumière) parce que, le Jour du Jugement, elles précèderont leurs lecteurs.






    Fin




    Extrait du livre " les enseignements de l'Islam" aux editions Essalam.

    De cheikh Mohammad Zakariyya kandhlawi traduit par A.Saïd Ingar.



    "Si tu pardonnes ô Allâh, pardonne généreusement à chacun de tes serviteurs ce qu'il a commis".



    Si tu veux nourrir l'animosité, insurge-toi contre la haine de ton coeur et débarasse-t'en. Aussi, sois hostile envers ton ego concupiscent et ses caprices qui te causent le plus de peine, et tâche de le corriger... (Said Nursi)




  3. #3
    Membre junior Avatar de Al-Amal
    Inscrit
    juin 2010
    Localisation
    France
    Messages
    773

    Par défaut Re : Les vertues de la sourate al-fatiha



    Up
    BaraquAllah ou fik


  4. #4
    Membre débutant Avatar de slavealislam
    Inscrit
    décembre 2011
    Localisation
    Dakar Senegal
    Messages
    10

    Par défaut Re : Les vertues de la sourate al-fatiha

    Citation Envoyé par Abdelmajid Voir le message








    Hassan Basrî rapporte avoir entendu dire Rasouloullah que lire la sourate fatiha équivaut à avoir lu la Torah, les Evangiles, les Psaumes et le Saint Coran.





    Selon un hadith, le démon s'est lamenté, a pleuré et jeté de la poussière sur sa tête en quatre occasions. La première fois lorsqu'il fut maudit, la deuxième lorsqu'il fut chassé du paradis, la troisième lorsque Mohammad reçut la prophétie et la quatrième fois quand la sourate fatiha fut révélée.





    Cha'bî a raconté qu'un homme vint à lui en se plaignant de maux de rein. Cha'bî lui conseilla de lire asâsoul Qour'ân (racine du Coran) et de souffler sur lui. Lorsque l'homme s'enquit de la signification de asâsoul Qour'ân, Cha'bî lui répondit : "La sourate fatiha"






    Il est établi, dans les pratiques des cheikh que cette sourate constitue, en vérité, le Nom Suprême d'Allah, ism â'dham, et qu'elle doit être récitée par celui qui veut atteindre ses objectifs. Pour cela, il existe deux façons de la lire :





    -La première façon consiste à réciter la sourate fatiha quarante et une fois et ce pendant quarante jours, entre les salât sounnah et fard de la prière de l'aube. La lettre "mîm" de la fin du premier verset de la sourate doit être lu conjointement avec la lettre "lâm" débutant le second verset. Quelque soit l'objectif fixé, il sera atteint, inchâ'Allah.





    -La seconde façon consiste à lire soixante dix fois la "fatiha" entre les salât sounnah et fard de la prière de l'aube, le premier dimanche de la nouvelle lune. Le nombre est réduit chaque jour de dix de sorte à terminer, le septième jour, avec le nombre de dix. Ce cycle d'une semaine doit être répété pendant quatre semaines. Si l'objectif n'est pas atteint à la fin du premier mois, le cycle doit être répété, le deuxième mois, et si nécessaire, une troisième fois.





    Cette sourate peut aussi être écrite sur une assiette en porcelaine avec un mélange d'eau de rose, de musc et de safran. Puis l'écriture est lavée avec l'eau et bue par le malade pendant quarante jours. Ceci constitue un traitement sûr pour soigner les maladies chroniques.





    Contre les maux de tête, de dents et d'estomac, il est recommandé de lire sept fois la "fatiha" puis souffler sur le patient : c'est là un traitement qui a fait ses preuves.




    Ces point, brièvement mentionnés ici sont extraits du livre "Mazâhir Haq"





    Mouslim cite un Hadîth dans lesquel Ibn Abbâs rapporte que Rasouloullah, alors qu'il était assis avec ses Compagnons, a déclaré : "Il est, au ciel, une porte qui n'avait jamais été ouverte auparavant, et qui l'a été aujourd'hui. De cette porte est descendu un ange qui n'était jamais descendu auparavant. L'ange a dit ; "Reçoit la bonne nouvelle de deux lumières qui n'ont jamais été conférées à personne auparavant. L'une d'elles est la sourate fatiha, et la seconde est la dernière partie de la sourate baqarah ("La Vache"), c'est-à-dire les trois derniers versets."



    Ces deux sourates ont été dénommées "nur" (lumière) parce que, le Jour du Jugement, elles précèderont leurs lecteurs.







    Fin






    Extrait du livre " les enseignements de l'Islam" aux editions Essalam.



    De cheikh Mohammad Zakariyya kandhlawi traduit par A.Saïd Ingar.


    merci pour le partage barak alah fik

  5. #5
    Loupdyeux
    Guest

    Par défaut Re : Les vertues de la sourate al-fatiha

    merci pour ces info, je m'interesse beaucoup aux vertues de la priere,
    est-ce que ces sourates sont trouvable sur le forum? je sais meme pas quelle longueure ça peu faire une sourate,
    pardonnez mon ignorance. il faudra que je me trouve une traduction du coran pour avoir tout sous la main, si vous en avez une a me proposé je vous ecoute x)


    Qu'Allâh illumine nos cœurs. Âmîn

    (c'est pas de moi la phrase mais je vous l'emprunte)

  6. #6
    Vive l'islam sunnite Avatar de Baje
    Inscrit
    septembre 2011
    Localisation
    78
    Messages
    646

    Par défaut Re : Les vertues de la sourate al-fatiha

    Salamo3alaikom

    T'es pas du tout ignorant mon frère.
    Les sourates varient en terme de longueur dans le Saint Coran. Il y en a qui peuvent faire une quarantaines de pages comme il y en a qui fond ....2 lignes .
    Tu peux te procurer un Coran traduit en Français dans pratiquement toutes les librairies musulmanes.

    Qu'Allâh illumine nos cœurs.Amin

    (J'emprunte cette phrase a Loupdyeux xD)





Règles des messages

  • Vous ne pouvez pas créer de sujets
  • Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
  • Vous ne pouvez pas importer de fichiers joints
  • Vous ne pouvez pas éditer vos messages
  •  
  • Les BB codes sont Activés
  • Les Smileys sont Activés
  • Le BB code [IMG] est Activé
  • Le code [VIDEO] est Activé
  • Le code HTML est Désactivé